CLCV Touraine | Train retardés ou annulés
16156
post-template-default,single,single-post,postid-16156,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,overlapping_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.0.6,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
 

Train retardés ou annulés

La SNCF s’est engagée à indemniser les voyageurs impactés par le mouvement de grève initié le 18 octobre 2019. Tous les voyageurs dont le train a été supprimé pourront être intégralement remboursés. Cette disposition s’applique quel que soit le billet et ses conditions d’achat, y compris aux titres non remboursables en temps normal comme les billets OUIGO.

Pour les trains ayant eu du retard, ce sont les conditions habituelles qui entreront en action.

Billets OUIGO du 18 au 21 octobre inclus

Votre train annulé vous sera remboursé par recrédit automatique sur la carte bancaire ayant servi au paiement. Si vous aviez réservé un aller-retour, et que vous souhaitez un remboursement du retour, vous devez en faire la demande via le formulaire de contact OUIGO.

Billets TGV/intercités du 18 au 21 octobre inclus

Le remboursement se fait en gare, en boutique ou sur le site de la SNCF, onglet « Mes commandes ». à partir du numéro de dossier.

Remboursement des frais annexes liés à un train supprimé

Les frais concernés sont les frais directs engendrés par la situation (transports alternatifs, nuits d’hôtel, repas…). Ces frais vous seront remboursés sur facture en effectuant votre demande de dédommagement via le formulaire de réclamation SNCF ou de réclamation OUIGO.

Quelle indemnisation pour un retard de train ?

La responsabilité des entreprises ferroviaires en cas de retards, de correspondances manquées ou d’annulation est régie par le règlement CE n°1371/2007 du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2007 sur les droits et obligations des entreprises ferroviaires.

Le voyageur qui subit un retard entre son lieu de départ et le lieu de destination indiqués sur le billet peut être indemnisé par l’entreprise ferroviaire.

Les indemnisations minimales sont les suivantes :

  • 25 % du prix du billet en cas de retard d’une durée comprise entre 60 et 119 minutes
  • 50 % du prix du billet en cas de retard de 120 minutes ou plus.

Une indemnisation est également prévue pour les voyageurs qui détiennent une carte de transport ou un abonnement et sont confrontés à des retards ou à des annulations récurrents pendant sa durée de validité.

L’indemnisation relative au prix du billet doit être payée par l’entreprise ferroviaire dans le mois qui suit le dépôt de la demande d’indemnisation. L’indemnisation peut prendre la forme de bons et/ou d’autres services. Elle peut être payée en espèces à la demande du voyageur.

Un seuil minimal en-dessous duquel aucune indemnisation n’est payée peut être fixé par l’entreprise ferroviaire, sans qu’il ne dépasse 4 €.

Comment faire la demande d’indemnisation auprès de la SNCF ?

Pour la SNCF, la demande d’indemnisation peut se faire via un formulaire en ligne ou par courrier à : Service G30 SNCF – CS 69150 – 14949 Caen Cedex 9.

Il est nécessaire d’indiquer : la référence de son dossier figurant sur le billet (référence à 6 lettres), la date du voyage, le numéro du train, ses nom et prénom, ses coordonnées postales. Il faut également joindre son billet, ainsi que le bulletin de retard original remis en gare à l’arrivée du train.

>> Retards et remboursements : Aide en ligne sur le site de la SNCF